Dominique Bouchait à sa boutique restaurant plateau de Fromage

Dominique Bouchait Meilleur Ouvrier de France

Né en 1966 à Toulouse, Dominique Bouchait a découvert dans la vieille épicerie-restaurant de ses grands-parents, toutes les saveurs authentiques des produits régionaux.

Sa grand-mère, Marie-Antoinette, excellente cuisinière, lui a fait découvrir la gastronomie rustique et traditionnelle de ce terroir.

Durant ses vacances, il a commencé à aider les clients à charger le sel pour les jambons de cochons. Il s’entraîne aussi à moudre le poivre et le café vendus au détail, à remplir les casiers de vins, et à charger les camions des tournées…

L’entreprise de vente de fromages sur les marchés fut créée le jour de la fête du Travail le 1er mai 1976 par son père Robert et sa grand-mère.

Sa mère Yvonne, lui a enseigné la vente en faisant goûter leurs fromages. Son père lui a appris à cultiver le très bon fromage. En gardant toujours à l’esprit le rapport entre l’origine et le goût.

C’est le 1 Février 1988, à 22 ans que Dominique a pris la succession de ses parents.

Aujourd’hui, Dominique Bouchait travaille avec une équipe de 50 personnes de son village et de ses alentours qu’il a lui-même formée. Il s’occupe de plus de 3000 clients par semaine. L’entreprise dispose de 15 camions sur 40 marchés du Sud-Ouest, en progression de 20 % par an.

Il continue toujours à assurer la vente dans plusieurs villages de montagne et des vallées. Ainsi, il n’abandonne pas toutes les personnes âgées qui sont reculées des zones mieux desservies.

Présence sur une cinquantaine de marchés dans le Sud-Ouest

Ce Meilleur Ouvrier de France a su, en plus de ces marchés, créer un réseau de commerce.

Dominique assume la distribution de ses fromages pyrénéens et ceux de ses collègues vers 24 pays. De l’Europe à l’Australie, en passant par le Japon et Hongkong.

En effet, depuis 10 ans, il représente le fruit du travail de plus de 37 bergers sur des destinations étrangères.

Chronologie et Parcours

Dominique et Les Fromagers du Mont Royal remportent le Mercure d’Or (challenge du commerce et des services par la CCI France).

Dominique et Les Fromagers du Mont Royal remportent le prix du dynamisme par la CCI de la Haute-Garonne.

Les Fromagers du Mont Royal et Dominique deviennent vice champion de France des commerçants de l’année (concours commerce mag).

Dominique est membre de la légion d’honneur.

Dominique a entraîné la championne du concours de la Lyre d’Or 2014 Sylvie Abadie.

Dominique a entraîné la championne du concours de la Lyre d’Or 2012 Jennifer Dumoret.

Chevalier de l’Ordre du Mérite National Agricole.

Membre de l’Académie Culinaire de France.

Dominique Bouchait, meilleur ouvrier de France (MOF)

Création d’une Holding avec ses deux filiales de vente au détail et de vente en gros pour le national et l’export de fromages.

Juré au Concours Général Agricole de Paris

Juré au Concours des Bas Armagnacs à Mont de Marsan

Création des caves d’affinage.

Membre de la Guilde Internationale des Fromagers Confrérie Saint Uguzon

Création de sa société « Les Fromagers du Mont Royal » à Montréjeau.

Dominique aide ses parents fromagers en créant des tournées dans plus de trente villages autour de Montréjeau dans la Haute Garonne, les Hautes-Pyrénées et le Gers.

À vingt ans, Il se lance tout seul sur ses premiers marchés de pleins vents que sont Samatan, Tournay, Bagnères de Luchon, Aspet, Saint Martory et Lombez.

Robert et Yvonne Boé, les parents de Dominique créent l’entreprise familiale à Montréjeau. C’est le début de l’histoire fromagère !